Collectivités

Pour toute intention d'aménagement et/ou de construction, le CAUE VAR vous aide à vérifier l’opportunité de procéder à cet investissement avant d’engager une démarche de maîtrise d’œuvre.
L’étude d’aide à la décision permet de :
-préciser le programme de votre opération,
-définir les enjeux de qualité architecturales, urbanistiques, environnementales et paysagères,
-établir les orientations techniques du projet
-estimer sommairement l’enveloppe financière prévisionnelle.

La synthèse de plusieurs études réalisées par le CAUE VAR est ci-dessous téléchargeable.

Flayosc Aménagement espace Barbeau

Etat des lieux afin d’évaluer les potentialités de restructuration du bâti en termes techniques et économiques. Sur le plan technique, l’état du bâti nécessiterait des travaux de réhabilitation lourde parallèlement aux travaux de mise en conformité avec les règles de sécurité, d’accessibilité PMR et de la RT 2012. De plus, la réorganisation du fonctionnement du bâti semblant difficile tout comme la résorption des problèmes d’humidité, le choix s’oriente davantage sur une opération de démolition/reconstruction.

Comps sur Artuby Extension de la maison médicale cantonale

Etude préalable au niveau de la programmation et dans la définition des solutions pour une extension raisonnée et intégrée au contexte paysager et aux contraintes du site : entrée de village, fort dénivelé, présence réservoir d’eau patrimonial, périmètre des Bâtiments de France et du Parc Naturel Régional Verdon.

La Celle Création de logements sociaux

Réfléchir à un nouveau schéma de fonctionnement du bâtiment dans sa globalité intégrant : • Le réaménagement des locaux de la police municipale et classement en Equipement Recevant du Public ( type W‐5ème catégorie) indépendant en rez‐de‐chaussée et accessible depuis la place (40m²) • La création d’un logement de type 3, en duplex sur les deux niveaux supérieurs (80 m² dont cage d’escalier)

Cuers Etude architecturale sur le groupe scolaire jean jaurès

Sur les bases d’un relevé et d’une analyse de l’existant, établissement d'un scénario d’extension qui puisse s’adapter à l’évolution progressive des besoins et de la demande, sachant que le potentiel maximal d’extension est de 800 m². Ainsi, malgré quelques démolitions, le projet proposé n’a pas pour objectif un bouleversement ni architectural ni organisationnel de l’équipement : • Le découpage en 2 établissements séparés est maintenu dans l’esprit, les propositions d’extension concernant de façon similaire les 2 ailes des bâtiments. • La volumétrie d’ensemble est conservée . • L’architecture et les modénatures ne sont pas modifiées.

Pourrières Restructuration des groupes scolaires

Plusieurs scénarios présentant différentes solutions de restructuration des locaux ainsi qu’un estimatif des travaux à engager, pour chacun d’eux, permettant au maître d’ouvrage de se positionner sur un choix pertinent. Il étudie plus spécifiquement : • Un projet d’école maternelle de 10 classes pour chaque groupe scolaire. • Trois scénarios pour une école primaire « Jean Aicard » variant de 16 à 14 classes. • Un scénario pour une école primaire « Saint Exupéry » de 14 classes, possibilité d’une extension de 2 classes. • Un scénario alternatif par cycle sur l’ensemble des 2 sites, dans la perspective de construction d’un nouveau groupe scolaire.