Pritzker 2019

Publié le dans Architecture

Le prix Pritzker 2019 a été remis à l’architecte, urbaniste, designer et théoricien Arata Isozaki

La tour Allianz à Milan (Italie), 2014. ALESSANDRA CHEMOLLO

Le 5 mars 2019, l’architecte, urbaniste, designer et théoricien Arata Isozaki a obtenu, à 87 ans, le Pritzker Prize 2019, depuis Chicago.

La fondation Hyatt qui a créé en 1979 cette distinction devenue l’équivalent d’un « Nobel de l’architecture ».

Après Kenzo Tange (1987), Fumihiko Maki (1993), Tadao Ando (1995), Kazuyo Sejima et Ryue Nishizawa (2010), Toyo Ito (2013) et Shigeru Ban (2014), le Japon est honoré pour la septième fois, ce qui en fait la nation la plus primée derrière les Etats-Unis qui compte huit lauréats.

Domus à La Corogne (Espagne), 1995. HISAO SUZUKI

La cérémonie pour la remise de son prix aura lieu au château de Versailles au mois de mai.

Le jury que préside le juge Stephen Breyer, membre de la Cour suprême des Etats-Unis, a souligné sa « connaissance approfondie de l’histoire et de la théorie architecturale tout en étant proche des avant-gardes ainsi que la souplesse de son esprit ». Tout au long d’une carrière de plus de six décennies et d’une centaine de bâtiments, Arata Isozaki a défié les catégorisations stylistiques renouvelant sans cesse ses propositions constructives. Fidèle à l’usage de formes géométriques simples, il excelle dans l’art des jeux d’ombre et de lumière.