du au

Centre Culturel de Saint Raphaël

Rencontres architecturales de Saint Raphaël

CAUE

Habiter le Paysage, du jardin au territoire

  • DSC_0547 - copie 3.JPG
  • La seconde édition du colloque « Habiter le littoral », après avoir questionner l’histoire du littoral varois au travers des grandes étapes de sa transformation (Le projet Balnéaire du XIX -ème siècle à nos jours) et la présentation de projets contemporains en bord de mer, se propose dans cette version automnale en marge de l’exposition des Albums des Jeunes Architectes et Paysagistes 2018 (AJAP) d’étendre la question du site littoral, de l’architecture au paysage.

     

    Le littoral varois est indissociable de ses paysages : le paysage naturel longtemps protégé constitutif du territoire mais aussi tous les autres paysages qui du jardin privé au jardin public ont construit une urbanisation plus qu’ailleurs sur la Côte d’Azur, donne la part belle aux espaces verts (désignation réglementaire de ce qui n’est pas construit).

     

    Le projet Balnéaire est d’abord un projet de paysage à l’intérieur duquel l’architecture est en perpétuel immersion entre mer et forêt.

     

    Néanmoins, l’attraction du littoral a produit une colonisation de l’espace, qui au cœur de la question écologique, impose d’autres perspectives, d’autres approches qui réintroduisent une culture du paysage plus attentive aux équilibres naturels, à la reconnaissance du vivant et à la transformation douce de notre territoire.

     

    Au travers de la présentation de démarches originales de jeunes architectes et paysagistes, le colloque se propose d’illustrer comment l’approche paysagère participe de notre réappropriation responsable de ces lieux privés et publics : De la culture de notre jardin jusqu’à la construction de nos villes, le paysage est indissociable de l’architecture. Il n’est pas son faire-valoir, mais son envers indispensable.

     

    Les interventions et projets présentés sont une découverte du travail des paysagistes sur des échelles multiples d’intervention. Ils révèlent le lent processus de conception du paysagiste qui du dessin au chantier organise la matière vivante. Le projet du paysagiste comme celui de l’architecte s’inscrit dans le temps de cette fabrication.

     

    Le colloque se propose de nous faire découvrir les nouveaux enjeux des jardins d’aujourd’hui, du particulier au public, de l’intime à l’universel.

     PROGRAMME

    Vendredi 29 novembre

     

    9h Café d’accueil

    9h30 Intervention de la Ville de St Raphael 

    9h45 Intervention du CAUE Var

    10h Intervention de Fréderic Pasqualini 

    11h Intervention Atelier AINO – Architectes AJAP 2018

    11h45 Débats/table ronde entre les intervenants et le public 

    12h25 Clôture de la matinée 

    14h15 Intervention Martin et Elise Hennebicque – Paysagistes AJAP 2018

    15h Débats/table ronde entre les intervenants et le public 

    15h30 Pause café

    16h Projection /débat Ciné-territoire : « Gilles Clément, Le jardin en mouvement » (Olivier Comte, 2014)

    17h30 Clôture de la journée annonce programme du samedi par Jacques Villa

     

    Samedi 30 novembre

     

    9h15 Café d’accueil

    9h30 Présentation de la matinée

    9h45 Intervention Hervé Der Sahakian – Paysagiste AJAP 2018

    10h15 Débats/table ronde entre les intervenants et le public 

    10h30 Conclusion de la matinée par le CAUE Var et la MAV.

    11h00 Visite inaugurale de l'exposition AJAP 2018

     

    INFORMATIONS PRATIQUES: 

    Centre Culturel de Saint Raphaël 

    Place Gabriel Peri

     83700 Saint-Raphaël